Association FLEUR'ESSENCE

Accueil Cours Stages Méditation Soins-NRJ Entreprises Evénements Vidéos Liens+Biblio

Découvrir le Qi Gong et l'association Fleur'Essence:

Qu'est-ce que le Qi Gong ? Pour qui ? Bienfaits pour la santé
Spécificité des pratiques Fleur'Essence Pédagogie et méthodes enseignées
L'association et l'équipe enseignante Articles sur la pratique


Qu’est-ce que le Qi Gong ?

L’essence de la pratique se résume ainsi :

Retour-a-la-source

« Retourner à la Source et trouver la sérénité. C'est la Voie de la nature. » Lao Tseu


Et si on essayait de définir le Qi Gong ?

Zen

« Le tao (la Voie) qui peut être exprimé n’est pas le Tao éternel.
Le nom qui peut être nommé n’est pas le Nom éternel. »
Lao Tseu, chap 1 du Tao Te King

Le Qi Gong est avant tout un art de vivre, une expérience sensible individuelle vécue et ressentie de l’intérieur et qui nous relie à l’Universel, au travers d’un chemin de découvertes de plus en plus profondes. Toute tentative de définition est vaine, car elle tend naturellement à enfermer dans des mots. Ceci dit, nous allons tenter de proposer ici une présentation du Qi Gong « vu de l’extérieur », tout en insistant sur le fait que tout ce qui pourra être lu et exprimé ici n’est qu’un pâle reflet de la réalité.

Il est intéressant de considérer que les pratiquants ressentent généralement un bien-être amené par la pratique, mais que le Qi Gong n’est pas seulement une technique de bien-être ; il s’agit d’une Voie au sens où l’entend Lao Tseu, qui peut transformer profondément ceux qui auront la motivation de l’approfondir.


Pour les personnes pressées : une tentative de définition très « basique »

Le Qi Gong (Chi Kung), parfois appelé yoga taoïste, est un art énergétique traditionnel millénaire chinois. Il constitue une branche préventive et curative de la médecine traditionnelle chinoise. En cela, sa pratique la plus courante a pour objectif l'entretien de la santé en prévention.

traite-acupuncture

Sa pratique allie mouvements souples et harmonieux, étirements doux, respiration, visualisation, auto-massages, méditation et relaxation. La contemplation (guan), la persévérance associée au lâcher prise et humilité sont les maitres mots de la pratique vers la juste posture et l’état d’agir sans agir (wei wu wei).

Les mouvements, postures et respirations associés à l’intention (Yi), conduisent au renforcement et raffinement de nos énergies internes, à la libération des blocages de Qi (causant nombre de douleurs corporelles), et à l’amélioration de la circulation des énergies internes. Ces notions traditionnelles de Qi et de Yi seront définies plus précisément durant les cours.

A noter que la pratique du Qi Gong seule n’est pas suffisante à l’entretien d’une bonne santé. Celle-ci nécessite en parallèle une bonne hygiène de vie (alimentation saine, équilibrée et de saison, rythmes du sommeil et du travail respectueux de notre physiologie…).

NB : Les différentes branches de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) sont : la diététique chinoise, l’acupuncture et la moxibustion, la pharmacopée (phytothérapie notamment), les massages chinois (Tuina), et le Qi Gong.

En mai 2019, la médecine traditionnelle chinoise (MTC) a été inscrite au sein du Système international de classification des maladies publié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), par l’inclusion d’un chapitre consacré à la médecine traditionnelle, dont la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), au sein de la Classification Internationale des Maladies (CIM).

Le 17 décembre 2020, l’UNESCO (Organisation des Nations Unis pour l’Education, la Science et la Culture) a inscrit le Tai Chi Chuan au Patrimoine Immatériel de l’Humanité. Cette reconnaissance vient s’ajouter à celle de l’acupuncture en 2010 et celle des « 24 périodes solaires », qui est une méthode traditionnelle de Qi Gong.


Idéogramme Qi Gong

Ideogramme-QiGong

En chinois, le terme « Qi Gong », parfois traduit par « travail du souffle, travail de l’énergie », fait référence à un « Gong fu / kung fu », un apprentissage progressif de la maîtrise de nos énergies vitales et de nos états d’esprit. Il y a là une notion de persévérance, la maîtrise étant le fruit d’une longue pratique impliquant le corps, la respiration et l’esprit (la conscience).



Les différents styles de Qi Gong

Le terme « Qi Gong » recouvre en fait diverses réalités, dont les résultats dépendront de l’intention du pratiquant, qui orientera son aspiration de pratique vers telle ou telle direction : bien-être, art de santé, de longévité, de transformation intérieure, clarté de l’esprit et maitrise du mental, ou efficacité martiale...

Au sein de notre association, nous pratiquons essentiellement des Qi Gong et Dao Yin d’entretien de la santé (Yang sheng), ainsi que des Qi Gong et méditations traditionnels taoïstes et bouddhistes (pratiques spirituelles visant au calme intérieur).

Il existe différents styles de Qi Gong, ayant différents objectifs :


Qi Gong et Dao Yin de santé traditionnels et modernes (Yang Sheng):

Ils visent à l’amélioration de la santé et de la longévité : pour plus de détails, voir spécificité des pratiques proposées par notre association.

Dao-Yin

« Carte Dao Yin », découverte à Ma Wang Dui
représentant la carte du Dao Yin la plus ancienne, environ -150 avant JC


Qi Gong martiaux :

Ils visent un entrainement du corps (souplesse, robustesse des muscles et tendons…) et de la concentration, la stabilité de l’esprit et le développement de l’efficacité martiale. Un pratiquant « avancé » d’arts martiaux a atteint un stade de paix intérieure, il ne cherche pas à démontrer sa force et n’a plus besoin de se battre.


Qi Gong taoïstes et bouddhistes :

Ils sont très axés sur la méditation (alchimie interne pour les taoïstes, méditation Chan pour les bouddhistes) : il s’agit de pratiques énergétiques internes et d’un travail de conscience pour retourner à notre nature véritable, retrouver notre esprit originel (Yuanshen) : pour plus de détails, voir spécificité des pratiques proposées par notre association.

QiGong-taoiste

Qi Gong thérapeutique :

Dans le cadre d’une consultation individuelle, un énergéticien peut conseiller à son patient des exercices spécifiques de Qi Gong, suite à un diagnostic de MTC, par exemple pour réguler la circulation du Qi dans tels Méridiens, et/ou renforcer le Qi de tel ou tel organe.


Qi Gong médical :

En Chine, il existe des thérapeutes de Qi Gong qui traitent par émission de Qi vers le corps du patient : cette pratique s’appelle « Wei Qi Liao Fa » et est pratiquée dans certains hôpitaux chinois, en complément des soins médicaux.

maitre-soin-par-le-Qi-effets-speciaux

Qi Gong chamanique :

Dans la Chine ancestrale, les chamanes (Wu) étaient les sages et les thérapeutes de la communauté. Ils utilisaient déjà les sons, les mouvements et l’acupuncture. Certains Qi Gong, comme celui du tigre du Mont Emei (Laohu Gong), sont issus de cette tradition chamanique, bien qu’ils se soient imprégnés d’éléments plus contemporains en traversant les âges.



Inscription à la NEWSLETTER : Envoyer un mail à fleuressenceasso[at]gmail.com


Contact : Véronique au 06 50 27 75 36 ou par email : fleuressenceasso[at]gmail.com


Suivez-nous sur YouTube


Suivez-nous sur Facebook


Accueil Cours Stages Méditation Soins-NRJ Entreprises Evénements Vidéos Liens+Biblio